Programme des activités

Les îles du littoral provençal et des Alpes-Maritimes : leur occupation de la fin de la Préhistoire au Moyen Âge

07/11/2020

Conférence par :

Michel PASQUALINI, conservateur du Patrimoine

" En 1984, lorsque je posai le pied sur Porquerolles, à la suite d’une découverte fortuite faite par un agent du Parc National, il s’agissait d’une véritable découverte pour moi. Mais c’est une rencontre avec Paul-Albert Février qui m’a donné les clefs pour aller au-delà de la découverte de quelques tessons et construire une problématique archéologique. 

Au cours des 20 années qui ont suivi, une équipe d’archéologues et géographes a exploré et analysé ces espaces parfois hostiles, peuplés pour certains par intermittence ou totalement arides et désertiques mais aux fonds marins poissonneux, fortifiés pour protéger le littoral des incursions barbaresques ou des armées ennemies, lieux de quarantaine, abris pour la navigation, lieux d’aiguade, lieux de résidence, d’agrément ou de retraite pour les moines de l’Antiquité tardive ou du Moyen Âge … Les géographes ont montré l’importance énorme de la variation altimétrique du niveau marin pour comprendre ces espaces proches du continent.

La recherche menée d’abord sur les îles d’Hyères avec l’aide du Parc National, du Centre Archéologique du Var et du Service Régional de l’Archéologie entre 1984 et 1987, s’est poursuivie de 1996 à 1998 par un programme de recherche financé par le Ministère de la Culture qui nous a permis d’élargir notre travail des îles de Marseille au cap Sicié et aux îles de Cannes.

En 1997 avec le concours du Cépam, de l’Institut d’Etudes Ligures et de l’Etat, une table ronde fut organisée à Bordighera qui donna lieu à une publication en 2003. "