Brèves

EXPOSITIONS A MONACO ET A LA TURBIE

A signaler deux expositions que vous pouvez visiter dans la même demi-journée. 

 

 

Exposition à Monaco

 

 

Monarchéo, l’archéologie monégasque révélée

 

Le Musée d’Anthropologie préhistorique dévoile sa toute nouvelle exposition permanente : Monarchéo, l’Archéologie monégasque révélée.

Plus d’une centaine de spécialistes locaux et internationaux ont étudié les objets archéologiques découverts sur le territoire monégasque.

Cette grande exposition « Spéciale Monaco » propose des objets phares ou méconnus, trouvés anciennement mais aussi récemment lors de fouilles programmées ou des sauvetages, sur des chantiers de construction par exemple.

Elle intègre également toutes les nouvelles technologies scientifiques et muséographiques : datations, séquençage ADN, analyses, reconstitution, hologrammes, scan et bornes 3D, signalétiques virtuelles etc.

Vous voyagerez à Monaco durant la Préhistoire ancienne, le Néolithique, l’Age des métaux, l’Antiquité, le Moyen-Age, jusqu’aux époques modernes. Une façon originale de découvrir l’histoire de la Principauté !

Cette belle exposition s’accompagne d’un catalogue scientifique en vente à la boutique du Musée et de la création d’un Escape Game (sur réservation).

Entrée visiteurs via l’entrée privée du musée, 56 bis boulevard du Jardin exotique, située avant la grande entrée du Jardin exotique et après le rond-point du NMNM-Villa Paloma, au niveau du portail signalé par la plaque du Gouvernement
« Musée d’Anthropologie préhistorique »
Horaires d’ouverture tous les jours 9H-18H

Tarif : 1€ par personne et gratuit de 0 à 4 ans ainsi que pour les Monégasques sur présentation de leur carte d’identité. 1 euro symbolique en soutien au Patrimoine et à la Recherche monégasque.

Note du rédacteur : Une exposition complète et riche à la muséographie particulièrement soignée. Compter une bonne heure.

 

                                           ~~~~~

 

Exposition à La Turbie

 

 

Il était une voie, le voyage des Romains en Riviera

 

Née de la redécouverte du tracé antique de la Via Julia Augusta sur le territoire par des historiens et archéologues, l’exposition Il était une voie, le voyage des romains en Riviera est une véritable immersion dans la romanité.

Après une halte sur les communes de Menton et Beausoleil, cette nouvelle édition propose un parcours scénographique entièrement revisité. L’exposition aborde la thématique de la cartographie dans l’Antiquité romaine à travers une série de dessins et gravures.

Point culminant de la Via Julia Augusta, le Trophée d’Auguste y est également à l’honneur avec des thèmes plus spécifiques comme l’extraction et la taille des pierres utilisées à sa construction.

Parallèlement, des objets en céramiques : vases, lampes, fioles, pierre de taille, découverts le long de la voie, entre Menton et La Turbie sont présentés. Afin d’appréhender l’époque romaine sous un regard moderne, celui du numérique, deux systèmes avancés sont proposés aux visiteurs. Un dispositif holographique réalisé à partir des fouilles archéologiques de Jean-Camille et Jules Formigé; ainsi qu’un film d’animation 3D, produit spécialement pour l’exposition qui permet d’élucider le mystère du tracé de la voie.

A noter que les 4 week-ends de septembre, le samedi et dimanche à 14h00, rendez-vous à la salle Corail pour une visite commentée de l’exposition par l’historienne et archéologue qui a redécouvert la Via Julia Auguste, Christine Didier*.

Du 5 au 27 septembre 2020
Salle Corail
Espace Jean Favre
17 place Neuve
06320 La Turbie

Horaire d’ouverture :
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Entrée libre / Port du masque obligatoire

*Note du rédacteur : Cette voie n’a pas été « redécouverte » par Mme Christine Didier comme cela est dit quelque peu outrancièrement dans l’énoncé publié sur le site internet de la commune de La Turbie. Bien connue des érudits du XXe siècle, elle a fait l’objet d’une synthèse en 2008 sous la forme d’un ouvrage de 144 pages, Via Julia Augusta. Un itinéraire romain exceptionnel.
L’exposition présente un certain nombre de panneaux (on déplorera l’absence d’une carte évoquant le parcours probable de la voie), une petite vidéo (où ce parcours est évoqué mais bien trop rapidement pour pouvoir l’intégrer), Quelques pièces archéologiques dont une exposée à ma connaissance pour la première fois (un petit autel romain découvert dans les années 2000 dans la grotte dite Barriera ou Malbousquet) et une animation holographique du trophée de La Turbie. Compter 15 / 20 min pour la visite.