Brèves

CONFÉRENCE

Samedi 10 février à 15h : Musée Terra Amata, 25 bd Carnot NICE

 

Des hommes et un fleuve : le Var

par

Philippe THOMASSIN

Chargé de recherches Roudoule

 
Entrée libre
 
Le fleuve Var prend naissance à 2600 mètres d’altitude aux confins du Val d’Entraunes. De torrent alpin, il prend rapidement les traits d’un fleuve méditerranéen, dont les bras noueux dessinent des tresses. Il traverse 280 millions d’années, génère une flore et faune exceptionnelles entre Parc National du Mercantour et Réserve Naturelle Régionale des Gorges de Daluis. Son embouchure est un haut lieu de l’observation ornithologique : 240 espèces d’oiseaux migrateurs y ont été recensées. Ce grand fou propre a rien et qu’on ne peut mettre à la raison selon les propos de Vauban est régulièrement sujet aux crues contre lesquelles les hommes luttent depuis des siècles en endiguant et en reboisant.

Seulement franchi par quelques gués et des ponts militaires provisoires, le fleuve a longtemps marqué la frontière entre la France et les États de Savoie. Sur ses rives s’activaient militaires, douaniers, contrebandiers et bûcherons guidant le flottage du bois.

Progressivement aménagé au XIXe siècle, le Var se transforme en couloir de circulation. D’importants travaux d’endiguement permettent l’établissement de la route nationale et du chemin de fer qui relie Nice à Digne en 1911. Dans son prolongement, une ligne de tramways ralliera Guillaumes dans la haute vallée du Var. Plusieurs ponts témoignent des prouesses techniques imaginées pour résister aux crues et aux charges des convois ferroviaires. Ponts suspendus, ponts métalliques et premiers ponts en béton armé jalonnent l’histoire des techniques.

Au début du XXe siècle, les rives du Var deviennent un itinéraire touristique renommé : la Route des Grandes Alpes.

Ses eaux irriguent des terres agricoles, entraînent les mécaniques des moulins et des industries, et permettent le développement de l’hydroélectricité. Elles assurent l’alimentation en eau potable du littoral. Ses matériaux (sables, graviers, roches…) ont permis la construction de nombreux édifices…Ses terres alluvionnaires sont encore très prisées par les maraîchers et les horticulteurs bien que sa plaine alluviale soit fortement urbanisée.

De nos jours, le Var offre de multiples ressources que les hommes cherchent toujours à exploiter tout en ayant un peu plus conscience de la fragilité du fleuve.

 _____________________________________________________________________________________________________________________________

SORTIE DU 04 FÉVRIER 2018 : TOURETTES-SUR-LOUP

Pour information, rappel de notre sortie du dimanche 4 février : Tourrettes-sur-Loup (06)

Possible huilerie rupestre et visite du village de Tourrettes-sur-Loup par Denis Biette et/ou Bénédict Lacavalerie.

Rendez-vous à 10 h au parking à l'entrée du village (place de la Madeleine).

Renseignements : 06-63-79-88-41

Pour le covoiturage, inscrivez-vous sur le site :


https://www.rowshare.com/t/dd09165d48d4409db19c418853c212ac

_________________________________________________________________________________________________________________________

CONFÉRENCE

Vendredi 9 février à 20h00 au MAMAC,

le Centre de Découverte du Monde Marin (association de protection de l'environnement marin)

organise une conférence sur l’archéologie sous-marine avec Sybille Legendre et Eric Duliere.

Venez plonger dans la Grande bleue pour découvrir les merveilles archéologiques sous-marines qui resurgissent du passé afin de témoigner de la présence des flottes mythiques et de notre histoire commune. Les dernières fouilles et épaves archéologiques découvertes entre Nice et Menton livreront tous leurs secrets grâce au service d’archéologie de la Métropole Nice Cote d’Azur ainsi qu’à Anao, l’aventure sous-marine (club de plongée à vocation archéologique, Fédération monégasque des activités subaquatiques). Les traces du passé sont menacées par les nombreux pillages et le développement des activités humaines sur tous les rivages méditerranéens. De nombreuses actions de sauvegarde sont réalisées sur les moindres vestiges et épaves de ces civilisations de la mer aujourd'hui disparues. La protection de la faune et de la flore de Méditerranée demeure une des priorités de ces passionnés des fonds marins.

__________________________________________________________________________________________________________

CONFÉRENCE

Samedi 27 janvier à 15h, auditorium de MAMAC


"Nice et ses comtes de Provence, rois de Naples"


par Leonardo Saviano,

professeur d'Histoire des doctrines politiques à l'Université Frederico II de Naples.

______________________________________________________________________________________________________________________________

CONFÉRENCE

le 20 janvier à 15h

musée Terra Amata, 25 bd Carnot, Nice

 

L'actualité des fouilles du Service d'archéologie

Nice Côte d'Azur à Nice et dans la métropole

par

 

Fabien BLANC-GARIDEL,

 

Directeur du Service d'archéologie Nice Côte d'Azur

___________________________________________________________________________________________________________________

 

SORTIE DU 14 JANVIER 2018 : ROQUEFORT-LES-PINS

Le compte-rendu de la sortie, ici :

http://terres-d-aqui.overblog.com/2018/01/roquefort-les-pins.html

____________________________________________________________________________________________________________

CONFÉRENCE

Dans le cadre du cycle de conférences 2018, "Préhistoire du monde", jeudi 25 janvier 2018 à 18h00, première conférence du nouveau cycle :

"L'évolution humaine : 90 minutes pour un tour du monde"

par Amélie PERRIN-VIALET
Maître de conférences en paléontologie
UMR 7194 - MNHN - UPVD

au Musée de Paléontologie humaine de Terra Amata

(Entrée libre dans la limite des places disponibles)

Les fossiles sont une invitation au voyage. Pour ce qui concerne nos origines, à partir de 7 MA, il s'agit essentiellement de l'Afrique tandis que, assez vite après l'émergence des premiers Hommes autour de 2.8 MA, c'est toute l'Eurasie qui est concernée. Cette conférence propose une rétrospective de notre histoire, nourrie de recherches sur le terrain, de nouvelles possibilités de l'anthropologie virtuelle (3D) et des découvertes plus récentes.
___________________________________________________________________________________________________________________

CHANGEMENT DE PROGRAMME ⚠️ !!!

   ⚠️  Changement de Programme :


            En raison d'une manifestation importante organisée  dans le village de Sigale le 25 mars 2018, notre sortie initialement prévue à la même date est annulée et remplacée par la sortie La moyenne vallée du Reyran  (ancien barrage de Malpasset) qui avait été annulée en décembre 2017.

Rappel des informations initiales :

Longue promenade sur de bons chemins dans la moyenne vallée du Reyran : arches romaines de Sénéquier (ou Escoffier) et de l'Esquine sur l'aqueduc qui alimentait la ville de Fréjus depuis la source du Neisson à Mons. Site de l'ancien barrage de Malpasset (évocation de la catastrophe du 2 décembre 1959). Petite carrière de meules dans les grès carbonifères.

Rendez-vous à 10h sur le parking de la sortie n°38 (Fréjus/Saint-Raphaël) de l'autoroute A8.

Renseignements : 06-63-79-88-41

___________________________________________________________________________________________________________________________________________


 

SORTIE DU 14 JANVIER 2018 : ROQUEFORT-LES-PINS

Rappel pour les personnes qui souhaiteraient encore s'inscrire pour le restaurant : la date limite du 8 janvier approche.


-----------------------------------------------------------------------

Nous vous rappelons notre Assemblée Générale qui se tiendra le dimanche 14 janvier.

Au menu le matin, carrière de meules, rucher et épierrement bâti des Baguettes, bories, sous la conduite de Jean-Louis Depardieu.

Rendez-vous à 10h sur le parking Notre-Dame à Roquefort-les-Pins

Assemblée générale après le repas au restaurant.

Renseignements : 06-70-51-25-90

 

________________________________________________________________________________________________________


CONFÉRENCE

Mercredi 20 décembre à 15h à l'auditorium du Musée Matisse à Cimiez :


« Nice et l’Orient : d’un paysage transformé à une architecture orientaliste »

Entrée libre, signature de l’ouvrage sur Matisse.


Dans le cadre de l’exposition Biskra : Rêver une oasis


Les campagnes d'Égypte (1798-1801), la conquête de l'Algérie (1830), l'ouverture du canal de Suez (1869), sont parmi les faits historiques fondateurs de l'orientalisme, mais aussi l'extension des chemins de fer et la navigation à vapeur. L'Orient devient dès lors un monde accessible.

Nice n’a pas attendu ce nouvel engouement de l'Europe pour "l'obsession orientale" pour en présenter les influences. Dès le Moyen Age jusqu’aux périodes plus contemporaines, botanistes, écrivains, peintres, architectes, cinéastes et même carnavaliers, dont Matisse a certainement vus les chars lors de ses séjours hivernaux, ont été dans cette mouvance.

Le paysage végétal : les orangers arrivent dans le Comté avec les Croisés par Bordighera en même temps que les palmiers utilisés pour les palmes tressées du Vatican. Gustave Thuret acclimate au Cap d’Antibes en 1857des végétaux exotiques qui contribuent à la transformation du paysage végétal de la Côte d’Azur.
Le paysage littéraire emboite le pas : Apollinaire, George Sand, Alphonse Karr, Jules Romains décriront à Nice « un véritable décor oriental.»

Les peintres niçois ne sont pas en reste : Bonamici, Herst, Lessieux, Martin Sauvaigo, et surtout Fricero et Ziem feront comme tant d'autres le voyage en Orient et en ramèneront des lumières méditerranéennes.

Enfin, les architectes s’éloignent de la tradition locale pour construire des « folies » comme le «Château de l'Anglais», et une floraison de villas mauresques envahit Nice. En 1889, un Orient de fantaisie triomphe avec le casino de la Jetée Promenade et ses minarets, style qui se retrouve dans l’hôtel Alhambra qui domine le boulevard de Cimiez de ses minarets.
Même le cinéma avec Rex Ingram et son film « dans les jardins d’Allah » ou le Carnaval avec le char sur les odalisques suivront cette tendance en ce début du XXème siècle.

________________________________________________________________________________________________________________