Brèves

Séminaire: Humour et Moyen Âge

“Modernités médiévales” organise en 2022 un séminaire en ligne, sur le thème “Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter“. L’événement, ouvert à toutes et à tous, s’intéresse aux usages humoristiques de la période médiévale et de son imaginaire.
Si l’humour médiévaliste de certaines œuvres, notamment audiovisuelles, a déjà été largement étudié[1], d’autres aspects de l’utilisation du Moyen Âge à des fins humoristiques restent encore à explorer plus en détail. Les propositions pourront en particulier étudier les spécificités comiques de l’utilisation du Moyen Âge, tantôt trivial, tantôt macabre, comme le font par exemple des auteurs comme François Rabelais ou Jean Teulé, mais aussi absurde ou coloré, comme dans de nombreuses productions médiévalistes pour la jeunesse. Parmi de nombreuses approches possibles, il pourra également être question du détournement des enluminures médiévales via des visuels cinématographiques[2] ou des memes, comme le propose le générateur MedievalMemes.org.
Le séminaire se déroulera en ligne au printemps 2022, et pourra être prolongé à l’automne 2022.
Lundi 4 avril, 17h-19h : Julia Pineau, « Humour et escargots. Le “Memediéval” ou le retour des mollusques facétieux »
ID de réunion: 997 8248 3191
Code: 103471
***
Mercredi 4 mai, 17h30-19h : Joanna Pavlevski-Malingre, « Moyen Âge et humour carnavalesque dans les albums pour la jeunesse » (lien à venir)
Jeudi 2 juin, 16h-17h30 : Justine Breton, « Humour et pouvoir dans les séries télévisées médiévalistes ». Cette séance du séminaire sera couplée avec l’Assemblée générale de « Modernités médiévales » (lien à venir)
[1] Voir entre autres Lucy Mazdon, France on Film. Reflections on Popular French cinema, Londres, Wallflower, 2001 ; Justine Breton, Monty Python : Sacré Graal !, Paris, Vendémiaire, 2021 ; Clément Pélissier, Explorer Kaamelott. Les dessous de la table ronde, Paris, Third Éditions, 2021.
[2] Simon De Thuillières, Le Codex, 2021.
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

CONFERENCE

Dans le cadre des "Samedis de l'Amont", J.L. Fontana nous présentera sa conférence:

"Vauban Maître de la fortification bastonnée"

le 9 avril à 17h.

Salle de la mairie de Roquebillière.

_____________________________________________________________________________________________

CONFERENCE : Aux origines de l'Ukraine et de la Russie : l'histoire médiévale des Slaves orientaux

Conférence gratuite proposée par Storia Mundi, le mercredi 6 avril, à 18h00

Aux origines de l'Ukraine et de la Russie :

 

l'histoire médiévale des Slaves orientaux

 

 

par Laurent Lanfranchi, historien et directeur de Storia Mundi
Pour s’inscrire :

https://app.livestorm.co/sm-3/aux-origines-de-lukraine-et-de-la-russie-lhistoire-medievale-des-slaves-orientaux?type=detailed&fbclid=IwAR2geldRWIycJzQ5vFPLp_FSwTA5BCtbbOmQB_rCKl7nX8mJZOrtyPDY160

On dit souvent - et c'est presque vrai – que l'Ukraine est le berceau de la Russie.

Dès lors, on peut se demander pourquoi ces deux États sont désignés par des noms différents.

Pour répondre à cette question, il faut commencer par reformuler nos prémices dans le but de les préciser.

Reprenons donc : le territoire de l'actuelle Ukraine correspond à une partie - mais une partie seulement - du premier État des Slaves orientaux lequel fut fondé au milieu du IXème siècle de notre ère.

Les historiens désignent cet État par des noms différents : la Rus' de Kiev, la Kiévie ou la Ruthénie par exemple. Mais jamais - notons-le - ils ne le désignent ni comme l’Ukraine, ni comme la Russie. Et ceci pour une bonne raison : entre hier et aujourd’hui, entre la Rus’, la Russie et l’Ukraine, les différences l’emportent sur la continuité.

Quoi qu'il en soit et quel que soit le nom qu'on lui donne, la Ruthénie connut son apogée au milieu du XIème siècle sous le règne de Iaroslav le Sage. Kiev en était alors la capitale indiscutée.

L’histoire troublée des siècles qui suivirent cette trop courte apogée vit l’immense territoire de la Rus’ de Kiev se fragmenter en plusieurs ensembles régionaux, chacun évoluant ensuite selon des modalités propres. C’est à cette époque que s’esquissent les contours de la Russie et de l’Ukraine telles que nous les connaissons aujourd’hui.

C’est pourquoi, reparcourir ensemble la longue histoire médiévale des Slaves orientaux nous permettra de comprendre à la fois les liens qui rapprochent l’Ukraine et la Russie mais également les différences qui les éloignent l’une de l’autre.

_________________________________________________________________________________________

CONFERENCE : Le Masque de fer à Cannes, anatomie d'une secret d'Etat

Vendredi 1er avril à 15 heures à la Salle Stanislas (7 rue Louis Pastour, Cannes)
L'association Cannes Université propose une conférence sur le mystérieux homme masqué, intitulée
Le Masque de fer à Cannes : anatomie d'un secret d'Etat, présentée par la directeur adjoint des Musées de Cannes, Christophe Roustan Delatour.

En avril 1687, un prisonnier « toujours masqué et dont le nom ne se dit pas » est amené au fort de l’île Sainte-Marguerite sous la garde de quarante mousquetaires. Pour le tenir au secret, Louis XIV a fait construire une prison sur mesure, exceptionnelle pour l’époque. Il y restera 11 ans.
Christophe Roustan Delatour, historien de l'art et directeur adjoint aux musées de Cannes, présentera les recherches récentes qui offrent un éclairage nouveau sur l’énigme du Masque de fer.
Dans la continuité de cette intervention, plusieurs visites de la prison sont programmées sur l'ile Sainte-Marguerite en avril et en mai.
Renseignements : Cannes Université 04 93 38 37 49 -www.cannes-universite.fr - contact@cannes-universite.frTarifs : tout public, gratuit pour les adhérents de CU, 7€ Pass Culture et Cannes Seniors Le Club et 9€ pour les non adhérents.
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

CONFERENCES

Ce mercredi 30 mars au CUM (Centre Universitaire Méditerranéen, 65 promenade des Anglais, Nice)
- 14h30 « La Méditerranée, réservoir d’images »
Thierry Fabre, IMéRA Marseille (AMU) – Fondateur des Rencontres d’Averroes
- 15h « Mises en scènes de la pêche et des Pêcheurs méditerranéens »
Isabelle Pintus, responsable des archives de la Ville de Fréjus, Edouard Mills-Affif, Université de Paris VII,
Stéphane Sawas, INALCO-Paris, Elsa Puharre, Palais Lascaris (Yvan Gastaut, modération)
- 16h30 « Nice en affiches »
Michèle Perez, Musée d’Art Naïf Anatole Jakovsky,
Jean-Michel Strobino, Ville de Nice,
Jean-Christophe Gay, Université Côte d’Azur,
Véronique Thuin-Chaudron, Université Côte d’Azur
(Frédérique Ghauri, modération)
Entrée libre
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

CONFERENCE : Les collections de la Villa Ephrussi de Rothschild, un patrimoine prestigieux

Conférence de la Fondation du Patrimoine le mardi 29 mars à 15h00 au CUM
(Centre Universitaire Méditerranéen, 65 Promenade des Anglais, Nice)
par Laure BARTHÉLEMY-LABEEUW, responsable des collections de la Villa Ephrussi
Propriété de l’Académie des Beaux-Arts, située entre Nice et Monaco, la Villa Ephrussi est l’un des joyaux de la Côte d’Azur que l’on doit à la Baronne Béatrice de Rothschild.
Édifiée sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, elle figure parmi ces « folies » inspirées des grandes demeures renaissance vénitiennes ou florentines. Pas moins de cinq années de travaux gigantesques (1907-1912) furent nécessaires pour sa construction au cœur des jardins qui constituent un réel écrin végétal. La villa est un véritable musée qui abrite des collections d’art exceptionnelles que la Baronne a rassemblées tout au long de sa vie et qui témoignent de son goût pour l’art et les voyages. Porcelaines, tableaux de maître et pièces de mobilier se côtoient dans un souci permanent d’harmonie.
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

SORTIE à La Roque-en-Provence et Roquestéron

Voici le compte-rendu de la sortie du 20 mars à La Roque-en-Provence et Roquestéron :

http://terres-d-aqui.overblog.com/2022/03/la-roque-en-provence-et-roques...

__________________________________________________________________________________________

CONFERENCE : Louis Bréa, sa vie et son oeuvre

Vendredi 18 mars, à 16h00, conférence proposée par le Cercle Bréa à la Maison des Associations Garibaldi (place Garibaldi, Nice).

Louis Bréa, sa vie et son oeuvre
par Jean-Claude Lapraz

https://www.nicerendezvous.com/louis-brea.html

___________________________________________________________________________________________

CONFERENCE : Réécrire un patrimoine en couleurs

 

Jeudi 31 mars 2022, à 18 h 30, Musée d’Archéologie de Nice - Cimiez, 160, avenue des Arènes de Cimiez – Nice

 

Par Camille Béguin,
Docteur en sciences de l’information et de la communication

 

La statuaire antique en marbre était originellement peinte d’une riche polychromie. Depuis le XIXe siècle, les savoirs relatifs à la mise en couleurs de ces objets s’accumulent. Dès lors, comment les institutions patrimoniales intègrent-elles aujourd’hui ces découvertes dans leur parcours d’exposition ? Comment les visiteurs s’en emparent-ils ? Est-ce d’ailleurs qu’une affaire de savoirs ?
s'inscrire ici :
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

COLLOQUE : L’échantillon en Méditerranée antique

Colloque international organisé par Jean-Pierre Brun, Katia Schörle et Julien Zurbach 

L’échantillon en Méditerranée antique

La question des échantillons et de leur rôle dans les économies antiques est un vaste sujet, en besoin de définitions plus précises et d’un cadre adéquat.
Le but de ces journées d’études est donc de mettre en lumière la complexité et la subtilité de l’organisation des approvisionnements et de permettre à des archéologues, historiens, papyrologues ou juristes d’engager des discussions fructueuses et d’amorcer une réflexion collective sur la question.
On se penchera pour cela avant tout sur les échantillons de commandes à grande échelle dans les économies antiques. Il s’agira de confronter les commandes de productions de vin, huile, céréales, mais également d’autres exemples tirés de la culture matérielle antique ou connus des sources antiques.
Si l’organisation des commandes et le rôle des échantillons dans le commerce de gros restent assez peu mentionnés, ils constituent néanmoins un élément clé de réponse à ces questions, tant dans le monde grec que dans le monde romain.
Les communications proposées lors du colloque (voir programme joint) pourront être suivies en visioconférence.
Pour s’inscrire, c’est ici :
https://univ-amu-fr.zoom.us/webinar/register/WN_09Mn3eKZTfiobwoAyefQBA
___________________________________________________________________________________________